A la poursuite d’un rêve

En 1987, D-Ch. Janssens fonde, avec quelques amis, l’Institut Van Gogh et crée la S.A. Ravoux, deux structures ayant des vocations distinctes.
Le défi est alors de marier - en toute indépendance - « économie et culture », « passion et raison » en s’appuyant sur la société Ravoux pour sa crédibilité économique et sur l’Institut Van Gogh pour sa légitimité culturelle.

Au-delà de multiples projets culturels et de sa participation à la sauvegarde du patrimoine auversois, l’objectif principal de l’Institut Van Gogh est de réaliser le vœu de Vincent van Gogh qui, lors de son séjour à l’Auberge Ravoux en 1890, écrivait à son frère Theo :

« Un jour ou un autre je crois que je trouverai le moyen de faire une exposition à moi dans un café. »


Le plus petit musée du monde

Ainsi, l’Institut van Gogh œuvre pour qu’«un jour ou un autre», l’une des toiles auversoises de Vincent soit exposée à l’Auberge Ravoux. Avec ses 7m² d’espace d’exposition, la mansarde n° 5, celle-là même que le peintre occupait en 1890, deviendrait alors le plus petit musée du monde et serait, enfin, une « chambre avec vue ».

« Ne t’accommode pas de ce qui est facile »
Vincent van Gogh à Theo, 1874

L’envolée des prix de ses œuvres fait du modeste rêve de Vincent van Gogh un véritable challenge. Cependant, l’Institut Van Gogh considère qu’avec le soutien de tous les aficionados de Vincent, il est possible de grimper la dernière marche et d’aller au bout du rêve.

Van Gogh’s Dream App