2020 - Découverte de la localisation des racines peintes par Van Gogh

Pendant près de 130 ans, Racines, la dernière œuvre de Van Gogh, peint le jour de son suicide, était son tableau le plus intrigant à Auvers-sur-Oise. Les spécialistes se sont succédé pour dire qu’il était impossible à localiser et à interpréter. Faute d’explication, l’hypothèse la plus fréquente était qu’il ne s’agissait pas d’une représentation figurative, mais du début de l’Art Nouveau ou encore de l’art abstrait.

En 2012, les experts du Musée Van Gogh ont compris qu’il s’agissait en fait d’un taillis d’ormes à flanc de coteau, et que cette représentation singulière pouvait bien être tout à fait réaliste. Mais ils ne sont pas parvenus à localiser l’endroit exact, ni à expliquer entièrement les éléments et la composition du tableau. En 2020, le mystère fut définitivement levé par Wouter van der Veen, directeur scientifique de l’Institut Van Gogh, grâce à l’étude minutieuse d’une carte postale photographique de 1900-1910, représentant un tronçon de la rue Daubigny situé à quelques pas de l’Auberge Ravoux.

Il s’agit du dernier vestige naturel peint par Van Gogh encore visible aujourd’hui — et comme si le destin n’avait pas pu en décider autrement, ce dernier vestige se trouve sur son dernier tableau.


vangoghroots.com

2001-2020 - Publications Institut Van Gogh

Révéler l’homme derrière l’image du peintre maudit

Grâce à l’édition de plusieurs livres et d’une application iPad dédiés à Vincent van Gogh, l’Institut Van Gogh s’attache à mettre en avant l’homme autant que le peintre dans toute son historicité… bien au-delà des anecdotes sordides :

2020 : Attaqué à la racine - Enquête sur les derniers jours de Van Gogh Dr Wouter van der Veen, Editions Arthénon
2018 : Le Capital de Van Gogh Dr Wouter van der Veen, Edition Actes-Sud
2013 : Van Gogh, Écrits et Pensées Dr Wouter van der Veen, Editions Cherche-Midi / Institut Van Gogh
2011 : Van Gogh’s Dream Dr Wouter van der Veen, application iPad
2009 : Vincent van Gogh à Auvers Dr Wouter van der Veen, Editions Chêne
2001 : Van Gogh à l’Auberge Ravoux Fred Leeman, Editions Peter Workman/Hoëbeke
1993 : Guide Ravoux – Maison de Van Gogh Janssens - Institut Van Gogh



1990 : Création du musée à ciel ouvert dans la ville d’Auvers-sur-Oise

Dans les pas des Maîtres

En 1990, à l’occasion du centenaire de la mort de Van Gogh, l’Institut Van Gogh - en partenariat avec la Mairie d’Auvers-sur-Oise - crée un « musée à ciel ouvert » à travers le village. Ce projet voit le jour grâce au concours de l’association Mémoire des Lieux et au financement de la Fondation Yves Saint Laurent.

Ce circuit « à ciel ouvert » permet de découvrir les principaux monuments ou sites de ce village d’artistes. Les visiteurs du monde entier peuvent ainsi parcourir les rues d’Auvers et suivre pas à pas l’itinéraire de Vincent van Gogh. Il est aussi possible de partir sur les traces de Cézanne, Corot, Daubigny, Daumier et Pissarro et d’aller à la rencontre des paysages qu’ils ont peints.



En 2014, L’Institut Van Gogh complète ce travail par l’installation d’un ensemble de 7 panneaux éducatifs sur la thématique « Van Gogh, le voyageur ». Ces panneaux sont réalisés avec le concours du Comité Régional du Tourisme de Paris Région et la Ville d’Auvers-sur-Oise.

1987-1993 : Réhabilitation de l’Auberge Ravoux et sauvegarde de la chambre de Van Gogh.

L’univers de Van Gogh

La vieille bâtisse, construite en 1855 et classée Monument Historique en 1985, a besoin d’une restauration et d’une réhabilitation complète. De 1987 jusqu’à la fin des travaux, l’Auberge Ravoux est protégée des intempéries par une bâche, qui reproduit le dernier autoportrait de Vincent van Gogh.



Façade de l’Auberge Ravoux dissimulée par une bâche durant les travaux de réhabilitation

En savoir plus
Après trois années de chantier sous la direction de Bernard Schoebel*, et grâce au savoir-faire des Compagnons du Devoir, la dernière demeure de Vincent van Gogh devient un lieu de mémoire… tout en restant un lieu de vie comme en 1890. Après la réouverture au public de l’Auberge Ravoux dite « Maison de Van Gogh », la société Ravoux et l’Institut Van Gogh acquièrent les quatre maisons voisines… afin de préserver l’univers de Van Gogh et l’esprit du village.

* 1er Grand Prix de Rome et architecte en chef des monuments historiques et palais nationaux